Prier en paroisse pour les prêtres

Pourquoi prier ensemble pour les prêtres?

Prier"Le sacerdoce est un sacrement qui concerne tout le monde" disait le curé d'Ars. Oui, nous avons la responsabilité de prier pour nos prêtres, en particulier pour le ou les prêtres de notre paroisse.

Le Christ s'est constitué une Eglise, et il nous a invité à prier ensemble "Notre Père". Puisque les prêtres sont au service de l'Eglise locale paroissiale, c'est aussi en paroisse que l'on doit prier pour la sainteté des prêtres et pour les vocations sacerdotales. C'est notre responsabilité de baptisés!

Comment prier en paroisse pour les prêtres?

C'est très simple et à la portée de tout le monde! Nous vous proposons quatre idées à mettre en place en dialogue avec votre curé :

1) Réciter le chapelet

2) Organiser un temps d'adoration

3) Faire dire des messes

4) Rien ne marche? Déposez des tracts au fond de l'église!

Nous vous proposons des ressources de prières et de textes en bas de page pour vous aider à l'animation de ces temps de prière, et d'autres idées.

Vous pouvez aussi consulter une liste d'activités déjà existantes sur ce site ami que nous soutenons

Une fois que vous avez réussi à monter un temps de prière dans votre paroisse, n'hésitez pas à nous contacter pour que nous puissions le diffuser!"

1) Réciter le chapelet pour les vocations et pour les prêtres

chapeletC'est sans doute l'action la plus simple à mettre en place. Dans presque toutes les paroisses, il y a un groupe qui se réunit pour réciter le chapelet tous les jours ou au moins une fois par semaine. Pourquoi ne pas demander tout simplement que tous les jeudis, ou au moins le 1er jeudi du mois, le chapelet soit récité pour les vocations et pour les prêtres?

On peut alors ajouter à la fin une prière pour les prêtres, par exemple la prière à Notre-Dame du Sacerdoce ou une autre prière (par exemple : prière 1, prière 2). La Mission Notre-Dame du Sacerdoce vous propose un Rosaire pour les prêtres. On peut aussi réciter les litanies de Jésus grand-prêtre. La journée du jeudi est symbolique, car elle rappelle le Jeudi Saint où Jésus a institué le Sacerdoce et l'Eucharistie à la dernière Cène.

2) Organiser un temps d'adoration pour les vocations et pour les prêtres

adorationIl y a un lien extrêmement intime entre le Sacerdoce et l'Eucharistie (pour approfondir : texte de Jean-Paul II). Le prêtre est le seul à pouvoir rendre Jésus présent dans le Saint-Sacrement, et les deux mystères sont inséparables. Si nous pouvons adorer Jésus exposé dans l'ostensoir, c'est grâce à un prêtre!

S'il y a déjà l'adoration dans votre paroisse, il est sans doute facile de demander à votre curé que régulièrement ce temps soit dédié à la prière pour les vocations et pour les prêtres. Le jeudi, comme jour mémorial de la Cène du Jeudi Saint serait tout particulièrement approprié, mais ce n'est bien sûr pas une obligation. L'idéal est de pouvoir proposer quelques prières, textes ou chants en lien avec les vocations et le sacerdoce pour soutenir la prière. Vous trouverez sur notre site des prières, une litanie, des extraits d'évangile, des textes de saints et d'autres ressources en bas de page.

Et s'il n'y a pas d'adoration dans votre paroisse? Et bien ce peut être l'occasion de demander à votre curé de l'introduire! La période de l'Avent ou du Carême peut être propice, ou encore la journée mondiale de prière pour les vocations (4e dimanche de Pâques) ou la journée de prière pour la sanctification des prêtres (fête du Sacré-Coeur).

3) Faire dire des messes pour les vocations et pour les prêtres

messeNous avons déjà signalé le lien entre Eucharistie et Sacerdoce (voir aussi : texte de Jean-Paul II). Ce lien se manifeste par excellence à la messe. De plus, la messe est la plus grande offrande que nous pouvons présenter à Dieu, c'est dont aussi l'intercession la plus puissante. Ce serait donc formidable si le 1er jeudi de chaque mois la messe pouvait être célébrée dans votre paroisse pour les vocations et pour les prêtres. Et même, soyons fous, pourquoi pas tous les jeudis?

Pour cela, le mieux est d'échanger avec le curé pour lui demander s'il accepterait de célébrer la messe régulièrement à cette intention et même de le signaler sur la feuille paroissiale. Mais sachez que cette proposition est encore assez neuve, et que votre curé sera peut-être surpris! En tout cas, rien ne vous empêche de faire célébrer des messes pour les vocations et pour les prêtres en donnant une offrande de messe : chacun est libre de l'intention pour laquelle il fait dire une messe.

Sachez qu'il y a dans le missel romain des formulaires de messes "pour les prêtres" (page 924 dans le missel petit format) et "pour les vocations sacerdotales" (p. 934)

4) Déposer des tracts de la Mission ND du Sacerdoce

Si rien n'est possible dans votre paroisse, ne vous découragez pas! Rappelons-nous d'abord qu'il faut beaucoup prier, et même faire des sacrifices (comme jeûner par exemple) pour qu'une bonne oeuvre puisse se développer.

Sans doute reste-t-il toujours la possibilité de déposer des tracts de la Mission ND du Sacerdoce au fond de l'église. Voici le lien pour en imprimer. Mais comme pour tout le reste, il faut demander l'autorisation au curé.
Tract en couleur
Tract en noir et blanc

Autres idées

Voici deux idées qui ont été réalisées ces dernières années à Bordeaux, et qui peuvent être reproduites ailleurs :
- 30 jours de Messes célébrées pour les prêtres au mois de mars
- Un relais de prière et d'offrande pour les vocations sacerdotales et religieuses, pendant les 3 mois d'été. Chaque groupe, famille, communauté, personne seule assure une journée de prière et d'offrande. A l'époque de ce relais de prière, les vocations avaient bien augmenté à Bordeaux!

Et voici d'autres idées à lancer!
- Organiser une soirée "enseignement-prière" sur ce qu'est le sacerdoce : 20 mn de topo (sacerdoce, mariage, sacrements en général), 20 mn de prière par exemple.
- Que toutes les messes d'un week-end soient célébrées pour les prêtres de la paroisse ou du diocèse deux ou trois week-end par an. Par exemple le week-end du dimanche des vocations (4e de Pâques, le Bon Pasteur), celui des ordinations dans le diocèse, et celui après le Sacré-Coeur (qui est la journée mondiale de prière pour la sanctification des prêtres).
- Proposer aux enfants qui se préparent à la première communion de prier pour les prêtres de la paroisse.

N'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez des précisions ou si vous voulez proposer vos propres idées!

Voici des ressources pour animer des temps de prière

Prières

Un Rosaire pour les prêtres
Prière à Notre-Dame du Sacerdoce
Prière de Jean-Paul II à Marie Mère des prêtres
Prière à Jésus prêtre éternel
Litanies de Jésus grand-prêtre.

Litanies de Jésus-Christ grand prêtre

Vous pouvez les télécharger en pdf ici.

Seigneur, prends pitié, Seigneur prends pitié
O Christ, prends pitié, O Christ, prends pitié
Seigneur, prends pitié, Seigneur, prends pitié
O Christ, écoute-nous, O Christ, écoute-nous
O Christ, exauce-nous, O Christ, exauce-nous


Père du Ciel, Seigneur Dieu, prends pitié de nous.
Fils, rédempteur du monde, Seigneur Dieu, prends pitié de nous.
Esprit Saint, Seigneur Dieu, prends pitié de nous.
Sainte Trinité, un seul Dieu, prends pitié de nous.


Jésus, prêtre et victime, prends pitié de nous.
Jésus, prêtre à jamais selon le sacerdoce de Melchisédech, prends pitié de nous.
Jésus, prêtre envoyé par Dieu porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, prends pitié de nous.
Jésus, prêtre qui as institué à la dernière Cène le Mémorial de ton Sacrifice, prends pitié de nous.
Jésus, prêtre toujours vivant pour intercéder en notre faveur, prends pitié de nous.

Jésus, grand prêtre qui as reçu du Père l'Onction d'Esprit Saint et de puissance, prends pitié de nous.
Jésus, grand prêtre choisi parmi les hommes, prends pitié de nous.
Jésus, grand prêtre établi en faveur des hommes, prends pitié de nous.
Jésus, grand prêtre de notre profession de foi, prends pitié de nous.
Jésus, grand prêtre digne d'une gloire supérieure à celle de Moïse, prends pitié de nous.
Jésus, grand prêtre du sanctuaire véritable, prends pitié de nous.
Jésus, grand prêtre des biens à venir, prends pitié de nous.
Jésus, grand prêtre saint, innocent et sans tache, prends pitié de nous.
Jésus, grand prêtre fidèle et miséricordieux, prends pitié de nous.
Jésus, grand prêtre brûlant de zèle pour Dieu et pour les âmes, prends pitié de nous.
Jésus, grand prêtre parfait à jamais, prends pitié de nous.

Jésus, grand prêtre qui as traversé les cieux par ton Sang, prends pitié de nous.
Jésus, grand prêtre qui nous as ouvert la voie, prends pitié de nous.
Jésus, grand prêtre qui nous as aimés et nous a lavés de nos péchés par ton Sang, prends pitié de nous.
Jésus, grand prêtre qui t'es livré à Dieu en offrande et victime sans tache, prends pitié de nous.

Jésus, victime pour Dieu et les hommes, prends pitié de nous.
Jésus, victime sainte et immaculée, prends pitié de nous.
Jésus, victime d'apaisement, prends pitié de nous.
Jésus, victime pacifique, prends pitié de nous.
Jésus, victime d'expiation et de louange, prends pitié de nous.
Jésus, victime de réconciliation et de paix, prends pitié de nous.
Jésus, victime en qui nous pouvons en toute confiance accéder à Dieu, prends pitié de nous.
Jésus, victime vivante pour les siècles des siècles, prends pitié de nous.


Montre-toi favorable, Jésus, épargne-nous.
Montre-toi favorable, Jésus, écoute-nous.


Des attaques contre tes prêtres, Jésus, délivre-nous.
Du péché de sacrilège, Jésus, délivre-nous.
De l'esprit de débauche, Jésus, délivre-nous.
Des gains malhonnêtes, Jésus, délivre-nous.
De toute simonie, Jésus, délivre-nous.
De l'abus des biens de l'Église, Jésus, délivre-nous.
De l'amour du monde et de ses vanités, Jésus, délivre-nous.
De la célébration indigne de tes mystères, Jésus, délivre-nous.

Par ton Sacerdoce éternel, Jésus, délivre-nous.
Par l'onction sainte reçue du Père qui t'a établi prêtre, Jésus, délivre-nous.
Par l'esprit de ton sacerdoce, Jésus, délivre-nous.
Par ton ministère qui a glorifié ton Père sur la terre, Jésus, délivre-nous.
Par l'unique offrande sanglante de toi-même sur la Croix, Jésus, délivre-nous.
Par ce même sacrifice renouvelé chaque jour sur l'autel, Jésus, délivre-nous.
Par la puissance divine que tu exerces mystérieusement par tes prêtres, Jésus, délivre-nous.


Pour qu'il te plaise de garder dans la sainteté de ton service tous les prêtres, de grâce, écoute-nous.
Pour qu'il te plaise d'accorder à ton peuple des pasteurs selon ton cœur, de grâce, écoute-nous.
Pour qu'il te plaise de les remplir de l'esprit de ton sacerdoce, de grâce, écoute-nous.
Pour que les lèvres des prêtres gardent le savoir, de grâce, écoute-nous.
Pour qu'il te plaise d'envoyer dans ta moisson des ouvriers fidèles, de grâce, écoute-nous.
Pour qu'il te plaise de multiplier les dispensateurs de tes mystères, de grâce, écoute-nous.
Pour qu'il te plaise de leur accorder de persévérer dans le service que tu leur demandes, de grâce, écoute-nous.
Pour qu'il te plaise de leur accorder patience dans le ministère, de grâce, écoute-nous.
Pour qu'il te plaise de leur accorder efficacité dans l'action et persévérance dans la prière, de grâce, écoute-nous.
Pour qu'il te plaise de répandre par eux en tout lieu le culte du Saint-Sacrement, de grâce, écoute-nous.
Pour qu'il te plaise d'accueillir dans ta joie tes fidèles serviteurs, de grâce, écoute-nous.


Agneau de Dieu, qui enlèves le péché du monde, épargne-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui enlèves le péché du monde, écoute-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous.


Jésus, grand prêtre, écoute-nous.
Jésus, grand prêtre, exauce-nous.


Prions :
Dieu qui gardes et sanctifies ton Église, suscite en elle par ton Esprit des serviteurs de tes mystères capables et fidèles ; par leur ministère et leur exemple, le peuple chrétien avancera sous ta protection dans la voie du salut. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

Textes d'Evangile

Vous pouvez les télécharger en pdf ici.


Priez le maître de la moisson... (Mt 9, 35 38)
« Jésus parcourait toutes les villes et tous les villages, enseignant dans leurs synagogues, proclamant l’Évangile du Royaume et guérissant toute maladie et toute infirmité. Voyant les foules, Jésus fut saisi de compassion envers elles parce qu’elles étaient désemparées et abattues comme des brebis sans berger. Il dit alors à ses disciples : “La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson.” »


L'appel des Douze (Mt 10, 1-13)
« Alors Jésus appela ses douze disciples et leur donna le pouvoir d’expulser les esprits impurs et de guérir toute maladie et toute infirmité. Voici les noms des douze Apôtres : le premier, Simon, nommé Pierre ; André son frère ; Jacques, fils de Zébédée, et Jean son frère ; Philippe et Barthélemy ; Thomas et Matthieu le publicain ; Jacques, fils d’Alphée, et Thaddée ; Simon le Zélote et Judas l’Iscariote, celui-là même qui le livra.
Ces douze, Jésus les envoya en mission avec les instructions suivantes : “Ne prenez pas le chemin qui mène vers les nations païennes et n’entrez dans aucune ville des Samaritains. Allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d’Israël. Sur votre route, proclamez que le royaume des Cieux est tout proche. Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, expulsez les démons. Vous avez reçu gratuitement : donnez gratuitement. Ne vous procurez ni or ni argent, ni monnaie de cuivre à mettre dans vos ceintures, ni sac pour la route, ni tunique de rechange, ni sandales, ni bâton. L’ouvrier, en effet, mérite sa nourriture. Dans chaque ville ou village où vous entrerez, informez-vous pour savoir qui est digne de vous accueillir, et restez là jusqu’à votre départ. En entrant dans la maison, saluez ceux qui l’habitent. Si cette maison en est digne, que votre paix vienne sur elle. Si elle n’en est pas digne, que votre paix retourne vers vous.” »


La prière sacerdotale de Jésus après la Cène (Jn 17)
On peut la lire en plusieurs fois dans un temps de prière ou d'adoration
« Jésus leva les yeux au ciel et dit : “Père, l’heure est venue. Glorifie ton Fils afin que le Fils te glorifie. Ainsi, comme tu lui as donné pouvoir sur tout être de chair, il donnera la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ.
Moi, je t’ai glorifié sur la terre en accomplissant l’œuvre que tu m’avais donnée à faire. Et maintenant, glorifie-moi auprès de toi, Père, de la gloire que j’avais auprès de toi avant que le monde existe. J’ai manifesté ton nom aux hommes que tu as pris dans le monde pour me les donner. Ils étaient à toi, tu me les as donnés, et ils ont gardé ta parole. Maintenant, ils ont reconnu que tout ce que tu m’as donné vient de toi, car je leur ai donné les paroles que tu m’avais données : ils les ont reçues, ils ont vraiment reconnu que je suis sorti de toi, et ils ont cru que tu m’as envoyé.
Moi, je prie pour eux ; ce n’est pas pour le monde que je prie, mais pour ceux que tu m’as donnés, car ils sont à toi. Tout ce qui est à moi est à toi, et ce qui est à toi est à moi ; et je suis glorifié en eux. Désormais, je ne suis plus dans le monde ; eux, ils sont dans le monde, et moi, je viens vers toi.
Père saint, garde-les unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné, pour qu’ils soient un, comme nous-mêmes. Quand j’étais avec eux, je les gardais unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné. J’ai veillé sur eux, et aucun ne s’est perdu, sauf celui qui s’en va à sa perte de sorte que l’Écriture soit accomplie. Et maintenant que je viens à toi, je parle ainsi, dans le monde, pour qu’ils aient en eux ma joie, et qu’ils en soient comblés. Moi, je leur ai donné ta parole, et le monde les a pris en haine parce qu’ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi je n’appartiens pas au monde. Je ne prie pas pour que tu les retires du monde, mais pour que tu les gardes du Mauvais. Ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi, je n’appartiens pas au monde. Sanctifie-les dans la vérité : ta parole est vérité. De même que tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde. Et pour eux je me sanctifie moi-même, afin qu’ils soient, eux aussi, sanctifiés dans la vérité.
Je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là, mais encore pour ceux qui, grâce à leur parole, croiront en moi.
Que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. Qu’ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m’as envoyé. Et moi, je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, pour qu’ils soient un comme nous sommes UN : moi en eux, et toi en moi. Qu’ils deviennent ainsi parfaitement un, afin que le monde sache que tu m’as envoyé, et que tu les as aimés comme tu m’as aimé.
Père, ceux que tu m’as donnés, je veux que là où je suis, ils soient eux aussi avec moi, et qu’ils contemplent ma gloire, celle que tu m’as donnée parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde. Père juste, le monde ne t’a pas connu, mais moi je t’ai connu, et ceux-ci ont reconnu que tu m’as envoyé. Je leur ai fait connaître ton nom, et je le ferai connaître, pour que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que moi aussi, je sois en eux.” »

Textes de Saints

- De sainte Thérèse de Lisieux : le récit de son pèlerinage à Rome.
- De sainte Thérèse d'Avila : Chemin de la perfection, chap.3.
- De la vénérable Louise-Marguerite Claret de la touche : nombreux textes.
- De saint Jean-Paul II : ses lettres aux prêtres.
- De Marcel Van : en particulier le paragraphe III-3-3) de ce document.

Autres ressources

- Sur notre site : par exemple sur la maternité spirituelle vis-à-vis de prêtres, les textes des journées mondiales de prière pour la sanctification des prêtres, etc.
- Plein de choses, dont un rosaire et une neuvaine pour les vocations, sur le site de la Fraternité Marie Mère des Prêtres